Carrière de Bois Brûlé

Carrière de Bois Brûlé, point d’eau pour les amphibiens en Beauce

Exploitée épisodiquement pour l'extraction de blocs destinés à la taille de pierre, cette carrière n'est pas ouverte au public. A la demande de Perche Nature et du Conservatoire, l'entreprise Minier y a creusé une excavation qui garde l’eau assez lontemps pour assurer la reproduction des amphibiens menacés comme le Pélodyte ponctué, l’Alyte ou le Triton crêté et le Triton palmé.

Commune de Maves

• Superficie : 1,5 ha
• Type de maîtrise : le Conservatoire est en convention avec l’entreprise exploitante.
• Milieux : carrière
• Statut(s) : ZNIEFF de type 1

Intérêt écologique, enjeux :

Ancienne carrière de calcaire située sur le flanc sud d’une vallée sèche qui présente des fosses en eau peu ou pas végétalisées où 4 espèces d’amphibiens se reproduisent. C’est une station batrachologique d’importance départementale majeure, avec la présence du Pélodyte ponctué, de l’Alyte accoucheur, du Triton palmé et du Triton crêté.

Mode de gestion :

L’entreprise exploitante a convenu de créer différentes mares ou fosses dans la moitié Ouest de la carrière, où le sous-sol n’est plus exploité. Dans l’autre moitié de la carrière, les dépressions créées par l’enlèvement de roches lors de l’exploitation seront rebouchées pour ne pas inciter les amphibiens à pondre dans ces « mares temporaires». Un suivi annuel des amphibiens est effectué par les associations.

Découvrir le site :

Eventuellement, sorties découvertes, notamment dans le cadre de « fréquence Grenouille » - opération nationale des Conservatoires d’espaces naturels.

Photos :

  • Crapaud alythe 4
  • Mare

 

Plan :

Conservatoire des espaces naturels du Loir-et-Cher