Gentiane Pneumonanthe TC2016 comp

Le Tertre des Canaux n'en finit pas de nous surprendre. Cette année, en plus de l'installation d'un Bihoreau gris et la découverte de l'Aeshne paisible en bord de Naon, le mois de septembre nous permet une des plus belles observations de la saison.

Le 2 septembre 1999, le naturaliste du moment notait une belle observation de la Gentiane pneumonanthe au Tertre des canaux.

Depuis lors, malgré des recherches ciblées, la plante tendait à intégrer la liste des espèces considérées disparues pour ce site.
Les paysages se boisant, cette espèce de lumière ne semblait donc plus trouver ici les conditions necessaire à son maintien.

Gentiane Pneumonanthe TC2016 comp4Ce 20 septembre 2016, nos craintes ont été balayées. Et même si la station est très précaire, cette réapparition (à nos yeux) n'en est pas moins encourageante.

Il aura donc fallu 17 ans pour que l'équipe du Conservatoire puisse actualiser cette donnée.

Une des principales orientations de gestion sur ce site est la réouverture des fruticées de Bourdaine dans les prairies et la lutte contre la colonisation de la Molinie bleue et des ligneux tels que le bouleaux sur les zones tourbeuses.

Cette observation renforce le caractère prioritaire de ces mesures de gestion.

La Gentiane pneumonanthe est protégée et est devenue rare en Loir-et-Cher. Elle est inscrite dans la catégorie "Quasi-menacée (NT)" sur la liste rouge régionale.

Cette redécouverte encourage l'action du Conservatoire dans la gestion et la préservation de ce site naturel afin de permettre la découverte, auprès des enfants comme du grand public, des magnifiques richesses naturelles de la Sologne.

Plus d'info sur l'espèce sur l'INPN

Conservatoire des espaces naturels du Loir-et-Cher