Actualités

Les élèves du LEGTA de Vendôme interviennent pour la restauration des pelouses de Bois Loiseau

Chantier-ecole-LEGTA-Vendome Bois-Loiseau 22-01-2015 27Ce petit site classé Natura 2000 voit défiler chaque année bénévoles et lycéens qui oeuvrent pour reconquérir les surfaces de pelouses calcicoles peu à peu colonisées par les ligneux. Dans ces missions d'Animation "Natura 2000" le Conservatoire propose ici  une autre forme d'action devant contribuer à préserver les habitats d'intérêt européen en générant du lien social et en donnant un sens pédagogique aux opérations entreprises.

Cette année le chantier a été organisé le 22 janvier 2015 avec les lycéens du Lycée Agricole de Vendôme pour intervenir sur les arbres (principalement des pins) qui s'étaient installés sur une partie des pelouses au fil des décennies précédentes.

L'impact de ces ligneux sur les pelouses est important, leur ombrage modifie la température au sol, affectant les espèces thermophiles et la décomposition des feuilles affecte les caractéristiques organiques et chimiques de celui-ci, favorisant des espèces très compétitrices comme le Brachypode penné au détriment des orchidées ou d'autres espèces sensibles à la compétition.

Le chantier avait également pour objectif de mettre en situation d'abattage les élèves de Bac Pro Gestion des Milieux Naturels et Forestiers. La situation et la taille du site permettaient de composer deux groupes sur deux espaces bien distincts offrant des conditions de sécurité adéquates. En amont de cet journée de chantier, une démarche de concertation avec les propriétaires de chaque parcelle concernée a été conduite par le Conservatoire pour recueillir les accords et évaluer leurs souhaits quant au devenir du bois qui serait coupé. Le Conservatoire est également intervenu sur 2 h de cours au LEGTA de Vendôme pour présenter le chantier et les enjeux écologiques du site aux élèves.

La surface estimée d'intervention était de 2700 m². Le Conservatoire a « rubalisé » la zone où l'intervention était possible par accord des propriétaires, montrant ainsi aux élèves que le morcellement foncier peut être une contrainte forte pour la gestion durable d'un espace naturel.
Le jour du chantier, 25 élèves, munis d'outils manuels et de tronçonneuses se sont afférés méthodiquement à dégager les premiers arbres en partant de la zone ouverte vers les zones les plus «refermées». Leurs enseignants ainsi que deux salariés du Conservatoire étaient là pour les encadrer. Chaque élève utilisant la tronçonneuse était accompagné pas à pas par un enseignant, pour une mise en pratique directe des consignes et méthodes d'abattage vues en cours.
Au fur et à mesure, les branches étaient brulées sur des taules disposées pour limiter l'impact sur les pelouses. Les billes ont été coupées en buches de 50 cm et entassées à proximité pour que les propriétaires puissent les récupérer.
Ce chantier école a permis la réouverture de la moitié de la surface, un autre chantier devra suivre pour atteindre l'objectif fixé.

 

 

btn-prochaines-sortie

Conservatoire des espaces naturels du Loir-et-Cher